MOT DU MEDECIN CHEF
Comme tous les hôpitaux des armées , la mission prioritaire de L’Hôpital Militaire de Ouakam (HMO) est d’assurer le soutien santé des forces armées. Il participe également à la mission de service public, conventionné en secteur . Au sein d’un bassin de vie regroupant le tiers de la population, l’HMO est ouvert à tous les Patients: militaires (20 % de l’activité) et civils (80 %).
Hôpital d’instruction, il a également pour mission l’enseignement et la recherche, les chefs de service sont des médecins militaire .
 Des internes et des paramédicaux civils sont en formation toute l’année dans les différents services cliniques.
De l’expertise à l’innovation
L’activité de l’hôpital est orientée vers la traumatologie lourde et les soins critiques : accueil des urgences, chirurgie orthopédique thoracique, vasculaire et viscérale, chirurgie de reconstruction, ophtalmologie et ORL.
Elle permet de détenir les meilleures compétences pour réaliser la chirurgie de guerre sur site comme en opérations extérieures.
Au-delà de ce cœur de métier, les activités médicales s’étendent à la population du territoire de santé, avec une large gamme de spécialités proposées telles que la cardiologie, la pneumologie, la neurologie, la gastro-entérologie et l’hématologie.
La recherche clinique et l’innovation portent en particulier sur l’amélioration de la prise en charge du blessé de guerre.
 
Soutien des forces armées réaffirmé par son statut de Niveau 3
L’HMO est un hôpital polyvalent , ayant une vocation chirurgicale prononcée (30 % des séjours d’hospitalisation). Il dispose d’une capacité de 150 lits, répartis en spécialités médicales (70 % des lits) et chirurgicales (30 %).